{ New York - Next Génération }

2020 - Le chaos règne, les visages se durcissent, le ton monte, les violences éclatent, c'est le début de la fin...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Nostalgie quand tu nous tiens... [Pv]

Aller en bas 
AuteurMessage
Amber Green
    #CrazyGirl

avatar

Féminin
Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 28/09/2008

More of you
••• Age: 22 ans
•••Relations:
••• What I Have To Do ?::
MessageSujet: Nostalgie quand tu nous tiens... [Pv]   Ven 3 Oct - 21:36

    Amber était certaine que cela allait être une mauvaise idée, et en général elle ne se trompait pas. En général… Quoi qu’il en soit, elle se força à venir, pour qui sait tenter de se socialiser. Ou plutôt dans le secret espoir de se saouler et se faire sauter. Voila pourquoi, à 21h00 pétante elle débarqua dans ce night-club, le plus branché de New York, le seul autorisé par le gouvernement en faite. Le Rainbow Room. Elle n’aimait les gens qui fréquentaient ce lieu, en général des p’tits pauvres profitant de ce gouvernement pour se faire passer pour riche. Que de différence… Avant, même si elle n’avait pas l’âge légal pour entrer dans un tel endroit, elle y parvenait en soudoyant le videur et débarquait ici avec toute sa clique à deux heures du matin. Minimum. Malheureusement, les temps avaient changé et la plupart de ses amies furent expulsé de New York, n’ayant pas le comportement idéal selon le maire, et le couvre feu fut à 23h00. Bref, rien de très réjouissant en somme.

    C’est donc sans grand espoir et sans grand envie qu’elle débarqua dans ce lieu présent, ou visiblement le propriétaire ne connaissait ni le rock ni la signification du mot « commerce ». Cependant elle apporta quand même mille dollars. Peut être que le barman serait plus coopératif, et qui sait lui laisserait peut être boire plus de verre que le prévoyait la loi.

    D’une main tremblante, elle sortit son paquet de cigarette et taxa le briquet d’un des personnages ici présent sans lui demander la permission. Elle regarda autour d’elle, et vit des gens sourire et s’amuser. Ecœurant. Comment pouvaient-ils s’amuser ainsi, sans… rien ?

    Vêtue d’une simple robe noire qui ne lui avait couté pas plus de trente dollars, elle chercha à repérer le bar. En général elle trouvait toujours quelqu’un d’aussi seul qu’elle avec qui dialoguer. En faite dialoguer ne l’intéressait pas vraiment. Elle souhaitait s’envoyer en l’air et oublier momentanément Tim Crawford. Elle l’aimait, mais ne savait pas si c’était réciproque, en faite non. Elle le savait, mais elle refusait de l’admettre. Il était la seule personne qu’elle n’a jamais aimée, mais leurs relation n’était que sexuelle. Elle bailla discrètement, se réjouissant d’avance de cette soirée qu’elle prévoyait pathétique et s’étira.

    Elle trouva le bar, et dut se battre pour tenter de se frayer un chemin vers ce lieu.
    Enfin à coté du bar…


    - Un Whisky !

    Elle s’appuya nonchalamment au bar, et commanda un premier verre. Le barman semblait disposé à négocier quelques verres en plus, pourvu qu’elle soit en possession d’une somme séduisante. Elle glissa donc discrètement tous ses billets dans la paume géante du barman, tout en pestant intérieurement contre le gouvernement. Finissant sa première cigarette, elle en alluma une seconde. Ce n’était pas bien, mais elle s’en foutait éperdument. Elle aimait ce qui n’était pas bien.

    Pianotant d’impatience, elle attendit une éternité avant de se faire servir. Elle ravala toute ses répliques cinglantes et se borna à inhaler dans sa cigarette et but sa première gorgée, le regard d’une tristesse infinie. Elle se sentait si seule… Elle pensa à ce qu’elle ne voulait penser à tout prix, c'est-à-dire à Tim. A 21h30, elle était à sa quatrième cigarette et avait déjà bu deux verres de whisky. Elle savait que ce n’était pas son jour, elle s’en doutait. Pourquoi ne s’était-elle pas écoutée ? Pourquoi était-elle venue ? Elle baissa les yeux et essuya une larme.


Dernière édition par Amber Green le Dim 5 Oct - 20:00, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benjamin J. Stewart

avatar

Nombre de messages : 295
Date d'inscription : 14/09/2008

More of you
••• Age:
•••Relations:
••• What I Have To Do ?::

MessageSujet: Re: Nostalgie quand tu nous tiens... [Pv]   Dim 5 Oct - 11:26

    La froideur de ma chambre de l’université de Columbia m’agaçait au plus haut point, je ne pouvais supporter cela plus longtemps. Le gouvernement avait envie de faire de nous de vulgaires pantins mais je n’adhérais clairement pas à cela, bien que je ne le dise pas ouvertement. Je n’étais pas encore totalement suicidaire, encore heureux d’ailleurs. Certes je concoctais un petit plan d’attaque contre tout le gouvernement mais pour le moment il était totalement secret, restant entre moi et les autres membres de mon groupe, si on pouvait dire ça comme ça. Lorsque j’étais plus jeune j’avais l’habitude de m’attirer de multiples ennuis, je n’en étais plus à ça près. La seule différence est qu’auparavant je risquais au maximum une petite leçon de morale mais là je risquais bien plus. Ils ne le disaient pas ouvertement mais j’étais certains que le gouvernement exécutait les opposants au régime. C’est donc en toute discrétion que je me faufila hors de mon lit, avec la ferme intention de sortir d’ici. Nous sommes samedi de toute manière, nous avons tout à fait le droit de nous éclipser, fort heureusement d’ailleurs. Je n’étais vêtu que d’un simple boxer et je jugea donc bon de mettre un jean et un simple tee shirt, histoire de ne pas passer pour un exhibitionniste. Je parie que ça aurait été l’objet d’une arrestation tient! Les couloirs étaient déserts, je n’eus donc aucun mal à sortir d’ici, finissant par atterrir en pleine Manhattan. Il y a encore quelques années tout le monde travaillait ici mais désormais nous ne trouvons plus que les bureaux du gouvernement, si c’est pas triste ça!

    Où aller? Que faire? Je n’en avais strictement aucune idée. Habituellement j’aimais me rendre à Central Park pour réfléchir mais ce soir j’avais envie d’un peu de changement, ce qui ne me ferait en somme pas de mal. Le rainbow room, une vulgaire discothèque de New York, pourquoi pas après tout! Je n’y avais pratiquement jamais mis les pieds, ce que je sais c’est qu’auparavant c’était un des clubs les plus branchés de New York. Le droit d’entrer était probablement un des seuls pseudo cadeaux que nous faisait ce bon vieux Jack Harrison, afin probablement d’éviter des émeutes ou une vague de protestations. Oui pour le moment ce crétin était au pouvoir mais ça ne durerait peut être pas infiniment après tout, seul l’avenir nous le dira! Si je pourrais et si j’en avais la force il est clair que je tenterais de faire une sorte de coup d’état mais je n’étais encore une fois pas suicidaire, sinon je l’aurais déjà fait!

    La musique émanant de la pièce central, les rues étant illuminés par les projecteurs venant de la discothèque il n’y avait pas de doutes ce soir elle était ouverte. Pourquoi avais-je envie de m’y rendre? Je n’en avais strictement aucune idée, probablement juste pour m’occuper l’esprit et me changer les idées. Contrôle d’identité à l’entrée, comme d’habitude. Je montra alors ma carte d’identité puis je finis par rentrer dans la salle d’ores et déjà bondée de monde. A croire que le Raimbow Room était devenu l’endroit branché encore en ces temps de profonde dictature. Je finis par me frayer un chemin à travers la foule, parvenant avec difficulté à atteindre le comptoir. Je remarqua de suite la présence d’Amber Green, une jeune demoiselle que je connaissais rapidement étant donné qu’elle se trouvait dans mon université. Ce n’était ni une amie ni une ennemie, juste une simple connaissance. Je m’approcha alors du serveur puis lui demanda de me servir une vodka, qui serait probablement le seul verre auquel j’aurais le droit ce soir, triste vie tient! Je pris finalement mon courage à deux mains puis décida d’engager une conversation avec Amber.


    Je vois que je ne suis pas le seul à venir ici le week end…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amber Green
    #CrazyGirl

avatar

Féminin
Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 28/09/2008

More of you
••• Age: 22 ans
•••Relations:
••• What I Have To Do ?::
MessageSujet: Re: Nostalgie quand tu nous tiens... [Pv]   Dim 5 Oct - 20:59

    Le vent soufflait fort sur New York, l’empêchant ainsi de prévoir une sortie en plein air, à Central Park par exemple. Ne souhaitant guère rester toute seule dans les dortoirs de l’université ou dans son petit studio situé dans le Queens Bridge, elle se rabattit au Rainbow Room, une discothèque qui autrefois était si branché, mais qui désormais n’était plus qu’un lieu possédé par le Maire parmi d’autres. Elle ne fut pas seule à avoir cette idée, vu le nombre surpeuplé de jeunes aussi con les uns que les autres s’amuser, draguer, ou discuter tout simplement, présent ici même. Situation utopique pour le gouvernement.
    Pas pour elle en tout cas.

    Amber n’avait pas passé une très bonne semaine. Elle s’était fait viré d’un cours tout simplement parce qu’elle avait oublié son livre, un comble alors qu’elle aurait très bien pu suivre le cours en se mettant à coté d’un de ses camarades. Situation qui la conduisit à se faire sévèrement réprimander par le proviseur de l’université et par un petit passage chez Jessica Meyer, la psychologue de l’université travaillant également pour un centre de rééducation, de plus, elle s’était encore disputée avec Tim sur un sujet insignifiant.
    Voila pourquoi elle chercha à se distraire dans ce club, et si possible à se faire consoler par un beau mec.

    Bien que réticente au début à venir dans un tel endroit ou la populace se côtoyait, elle atterrit finalement au comptoir seule, se remémorant son passé, celui ou le maire Harrison n’était qu’un individu parmi d’autres, avec une cigarette dans la main et s’appuyant la tête sur l’autre. Le groupe se produisant sur scène était à la mode, composé de quatre séduisants jeunes hommes que toute les adolescentes pré pubère idolâtraient. Pour sa part, entendre leurs musiques pop l’insupportait. Elle avait l’impression que leur but ultime artistiquement étaient de faire le plus de bruit possible. Elle ferma les yeux d’exaspération.
    Heureusement que le propriétaire des lieux avait demandé d’introduire des slows pour les couples, ou elle pouvait espérer un moment de répit pour ses oreilles.

    Les lumières illuminaient la piste de danse, mais très peu le bar. Elle put donc déprimer en toute liberté et en toute discrétion. De toute façon, elle n’avait pas besoin d’essayer d’être discrète.

    Bien que le club fût bondé, personne n’était au bar, faisant d’elle une fille seule. Elle se mit donc boire plusieurs verres, grâce à son petit arrangement avec le barman et à multiplier les cigarettes alors qu’elle en fumait en général très peu. Au bout d’un moment, un homme s’assit au bar et commanda de la vodka. Elle leva les yeux, et crut reconnaitre Benjamin J. Stewart, un camarade de l’université. Elle ne le connaissait que de vue. Quelques regard furtifs de temps à autre dans les couloirs, et entre les cours, mais n’y l’un ni l’autre n’avait tenté d’établir un contact. Elle finit son verre quand celui-ci lança à la cantonade « Je vois que je ne suis pas le seul à venir ici le week end… ». Elle le regarda, et lui répondit.

    - C’est la première fois que je viens ici. Quelques amies m’ont dit que ce club est génial, donc je suis venue voir. Tu es de Columbia toi aussi non ? J’ai l’impression de t’avoir déjà vu.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nostalgie quand tu nous tiens... [Pv]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nostalgie quand tu nous tiens... [Pv]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 07. Jalousie, quand tu nous tiens...
» Guitare, quand tu nous tiens ! {PV Evan}[Terminé]
» "Bonheur quand tu nous tiens."
» [RP ouvert] Insomnie quand tu nous tiens!
» Tristesse, quand tu nous guettes [Deino Silcen] [Fini]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
{ New York - Next Génération } :: { MANHATTAN } :: - Rockefeller Center - :: Rainbow Room-
Sauter vers: